10 mai 2020, 15ème journée nationale des mémoires de l’esclavage, des traites et leurs abolitions, ensemble avec la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, nous disons « c’est notre histoire! »
Les Archives du Finistère mettent en avant un mémoire manuscrit datant du XVIIIe siècle intitulé « De l’influence des lois civiles sur notre conscience. Réflexion sur l’esclavage », conservé dans le fonds de l’étude notariale et de la famille Le Hars (6 J 51) : ICI
A noter également le guide des sources édité en 2007 par la Direction des archives de France, à retrouver dans les collections de la bibliothèque : ICI
Une occasion de rappeler que la loi Taubira du 21 mai 2001 a reconnu l’esclavage colonial comme un crime contre l’humanité.
Le Finistère participe ainsi à la mobilisation collective dont la Fondation pour la mémoire de l’esclavage a pris l’initiative : http://gip-mmeta.org/
Le réseau des Archives de France soutient la démarche : https://francearchives.fr/fr/actualite/232252278
0 Commentaires
mai 11, 2020