« En se lançant sur les traces de son ancêtre Marie-Jeanne André (1843-1898), Geneviève Bergot-Jaouen était loin d’imaginer que cela lui vaudrait, un jour, un prix littéraire... »

Voilà ce qu’on pouvait lire récemment dans la presse locale, confirmée il y a quelques jours en salle de lecture des Archives du Finistère, par l’auteur elle-même, venue nous présenter un macaron à apposer sur son ouvrage: « Prix Sagot 2019 de la Fédération Française de Généalogie ».

Retour sur la naissance d’un ouvrage unique en son genre Sages-femmes du Finistère ! 

« C’est en essayant de retracer le destin de mon ancêtre, sage-femme diplômée en 1867,  que j’ai découvert l’existence d’une Ecole départementale d’accouchement du Finistère au 19ème siècle et que je me suis attachée à en découvrir les rouages. » S’en suit alors une véritable investigation dans les fonds d’archives. L’auteur parcourt la Bretagne en quête de sources et n’hésite pas à étendre sa recherche aux fonds d’archives conservés à Paris, retraçant ainsi la genèse de ces cours et plus surprenant encore le parcours de plus de 600 femmes instruites entre 1691 et 1900.

Retrouvez cet ouvrage ainsi qu’une sélection de nouveautés en présentation dans le hall d’accueil des Archives.

0 Commentaires
juil 2, 2020